LE SUIVI GYNECOLOGIQUE : UNE DEMARCHE INDIVIDUELLE DE PREVENTION ?